Améthyste

Les bijoux en améthyste, constitués d'une pierre gemme autrefois considérée comme une pierre rare, sont devenus des bijoux incontournables que les joailliers doivent avoir dans leurs boutiques. Mais quelle est l'histoire de cette pierre qui a su se démocratiser au fil des siècles ?

Bijoux en améthyste

Le terme améthyste trouve son origine étymologique dans l'expression grecque "amethustos" qui signifie "ne pas être ivre" et fait référence au mythe grec de création de l'améthyste (voir ci-après).

L'améthyste

Structure et nuances de l'améthyste

L'améthyste est une variété macrocristalline de quartz violet de la famille des silicates de formule chimique SiO2. Diaphane à translucide, sa couleur varie du parme clair au violet le plus intense et sombre, en passant par le rose violacé et le violet rougeâtre. Cette variation de couleur est due aux traces de fer présentes dans sa matrice cristalline.

Lorsque l'améthyste est chauffée sans dépasser 250 °C, sa couleur reste stable. Au-delà de cette température, la couleur à tendance à disparaître pour laisser place à un quartz transparent. Si l'on augmente la température jusqu'à 500 °C, le violet prend alors une teinte jaune citron, qui rappelle la couleur de la citrine. Au-dessus de 600 °C, l'améthyste se décolore à nouveau avant de prendre un ton laiteux en raison de l'apparition d'eau infra-microscopique.

Trouvant son origine géologique dans des formations hydrothermales, l'améthyste comporte souvent des inclusions liquides, solides ou gazeuses, appelées inclusions à deux ou trois phases. Il est également possible d'y observer la présence d'inclusions d’autres minéraux, tels que le rutile ou l’hématite.

Gisements d'améthyste

L'améthyste est une pierre naturelle présente en quantités variables sur tous les continents. Jusqu'au début du 20ème siècle, cette gemme était rare et chère car elle n'était exploitée qu'en Inde (plateau du Deccan) et en Russie (Sibérie et Oural). De nos jours, la donne s'est inversée et les principaux producteurs d'améthyste sont situés en Uruguay (Artigas) et au Brésil (Rio Grande do Sul). D'autres sites sont également exploités, et notamment, en Belgique, au Canada, en France, à Madagascar, au Mexique et au Zambie.

En Bolivie (mine Anahi), et quasiment que là, une forme singulière de quartz violet et jaune a été découverte et est exploitée depuis les années 80. Sa spécificité est de présenter des zones de couleurs violettes et jaunes bien distinctes correspondant à une combinaison d'améthyste et de citrine. Cette gemme a été nommée amétrine qui est la contraction d'"améthyste-citrine". Elle peut être taillée, soit de façon à mélanger les couleurs, soit de façon à les séparer. Une amétrine facettée de 108,5 carats est exposée au musée d'histoire naturelle de Los Angeles (Etats-Unis).

Utilisations de l'améthyste

L'améthyste est utilisée en haute joaillerie, joaillerie et ornementation pour fabriquer des statuettes, des objets ornementaux et des bijoux. A l'état brut, l'améthyste est constituée de zones de couleur d'intensités très variables disposées en bandes parallèles dont la partie terminale prend la forme de cristaux : on appelle "zonation" le processus naturel ayant permis d'aboutir à la formation de ces zones qui correspondent aux zones de croissance de la gemme. Fréquemment, la partie terminale est seule à être colorée, le reste du cristal étant incolore ou enfumé. L'art du lapidaire consistera donc à tailler la pierre artistiquement de manière à jouer avec l'homogénéité ou le dégradé de ses couleurs.

Pour obtenir des citrines, certaines améthystes sont soumises à un traitement thermique qui les rendent jaune. Lors de la commercialisation de ces améthystes, souvent sous l'appellation de citrines, le traitement thermique doit obligatoirement être signalé au consommateur. En cas de doute, ce traitement peut être mis en évidence grâce à la détection d'inclusions caractéristiques dénommées "givres en zébrures" facilement identifiables à l'aide d'une loupe à grossissement x10.

Les améthystes, dont la valeur marchande est la plus élevée, sont celles qui présentent un violet transparent et pur, modérément intense à sombre mais qui ne tend ni vers le bleu ni vers le rouge.

Symbolisme et légendes de l'améthyste

Un peu d'histoire

Bien avant que les empereurs romains ne s’habillent de la toge pourpre, les égyptiens (rois et reines) faisaient de cette couleur le symbole de leur puissance. Qu’il s’agisse du sceau de Cléopâtre ou de la reine Charlotte, épouse du roi anglais George III, cette pierre a toujours été associée au pouvoir. Compte tenu de cet héritage, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’améthyste ait joui au Moyen-Âge d’un grand prestige auprès du clergé catholique. On lui attribuait la propriété de favoriser la chasteté. Alliant le bleu du ciel au rouge du sang (du Christ ou des martyrs), l'améthyste est devenue, à partir de la Renaissance, une "pierre épiscopale", symbole d'humilité et ornait les croix de l'Inquisition. Aujourd’hui encore, les évêques portent des bagues d'améthyste.

Légende de l'améthyste

Dionysos pour les Grecs et Bacchus pour les Romains étaient les dieux du vin considérés comme les « mauvais garçons » de la mythologie antique. Leur mission divine était de mettre fin aux chagrins et aux peines des Hommes. La légende raconte qu’un jour où Dionysos était ivre, il fût offensé par un mortel et jura de se venger sur le premier être humain qu’il croiserait sur son chemin... et ce fut Améthyste, une belle et innocente jeune fille, fervente adoratrice de la déesse Artémis, qui fut visée. Dionysos lança sur elle deux tigres affamés, prêts à la mettre en pièces, tout en continuant à boire. Artémis, qui voyait tout, intervint et pour protéger Améthyste, la transforma  en statue de quartz, d’une pureté aussi grande que sa vertu. Comme le sortilège était irrévocable, Dionysos, ulcéré de remords, versa des larmes d'amertume dans sa coupe qu'il renversa en s’écroulant. Des gouttes de vin aspergèrent la statue qui se transforma alors en la pierre pourpre que nous connaissons et qui prit le nom d’améthyste.

Lithothérapie de l'améthyste

On prête à l’améthyste des nombreux pouvoirs surnaturels. Léonard de Vinci (1452-1519) lui attribuait le pouvoir de dissiper les mauvaises pensées et d’affiner l’intelligence, tandis que Pline l’Ancien (23-79), historien romain et auteur de l’Histoire naturelle (qui est la première encyclopédie au monde) pensait qu'en gravant le nom du soleil ou de la lune sur une améthyste et en l'accrochant à son cou suspendue à un poil de babouin, la pierre se transformait en amulette protégeant son porteur contre la sorcellerie et apportant son secours à ceux qui souhaitent obtenir la bienveillance des princes.

Ainsi, l'améthyste s'est trouvée dotée, au fil des siècles, de propriétés mythiques et ésotériques en rapport avec la consommation d'alcool mais également pour dissiper l'anxiété et les angoisses. La lithothérapie, croyance spirituelle qui prête aux pierres des pouvoirs de mieux-être ou de guérison, attribue à l'améthyste :

  • sur le plan biologique : un effet protecteur contre les intoxications (alcool, tabac, drogues...), un effet apaisant en cas de mal de tête.
  • sur le plan psychique : un effet régulateur des excès de colère, un effet équilibrant de la relation de couple.
  • sur le plan spirituel : un effet stimulant de l'imagination et de la créativité, un effet favorisant la concentration et la méditation.

Calendrier de l'améthyste

Dans notre folklore populaire, l'améthyste symbolise la célébration d'un 48ème anniversaire de mariage. C'est également la pierre des natifs de février et celle que l'on offre pour un 6ème anniversaire de naissance.

Signes du zodiaque de l'améthyste

Les signes astrologiques associés l'améthyste sont le Sagittaire, les Poissons, la Vierge, le Verseau et le Capricorne ; le principal étant les Poissons.

La symbolique des couleurs : violet et améthyste

Le violet est une couleur froide mais, comme il se situe dans une zone de transition proche des couleurs chaudes, il est marqué d'une certaine dualité. Aussi, le violet peut-il symboliser, à la fois, la couleur du pouvoir, de la religion, de l'idéalisme et du luxe, mais également, la subtilité, le mystère et le romantisme. Dans notre folklore populaire, le violet est également associé à la mélancolie, l'anxiété et le deuil.

Un exemple de nos colliers en améthyste

>>> Découvrez notre collection de bijoux en améthyste.

Pour en savoir plus >> L'améthyste sur Wikipedia.